Sous la direction de François-Bernard Huyghe, directeur de recherche à l’IRIS, l’observatoire stratégique de l’information (OSI), anciennement dénommé « Observatoire Géostratégique de l’Information », a pour but d’analyser l’impact de l’information sur la situation politique et sociale des pays, ainsi que sur les relations internationales.

Les acteurs étatiques, transnationaux, infra-étatiques déploient aujourd’hui des stratégies particulièrement complexes et sophistiquées afin de mobiliser et valoriser l’information partout dans le monde : hyperfrequency trading, attaques cyber, maîtrise des infrastructures numériques, compétition dans le développement des algorithmes d’analyse de données et de machine learning, protection de la vie privée. Ils peuvent utiliser l’ensemble des moyens technologiques à leur disposition, télévision en continu, internet, réseaux sociaux, darkweb, protocoles, et déployer des stratégiques combinant des informations dont la véracité s’insère dans un continuum complexe, depuis les faits scientifiques jusqu’aux mensonges. Les effets recherchés sont multiples, depuis l’impact sur le vote des citoyens jusqu’à la création de mouvements d’opinion ou aux guerres d’information entre Etats.

Ces formes et les technologiques renouvelées imposent de renouveler les recherches pour comprendre le développement de ces médias et l’importance stratégique de la maîtrise de l’information dans le monde contemporain.

« L’influence internationale est maintenant liée à la technologie numérique : on croyait dans les années 90 (voire au moment du printemps arabe) que tous les citoyens pourraient s’exprimer sur le Net et former un pouvoir populaire incontrôlable. Depuis, on a vu comment des pays comme la Chine contrôlent les idées aussi par la surveillance numérique. Ou comment, dans nos pays occidentaux, les grands du Net (GAFA, etc.) savent éliminer via leurs algorithmes les discours dits « de haine, de désinformation, non appropriés ». »

François-Bernard Huyghe

1. Mission

Analyser le pouvoir inédit des technologies de communication et le conflit entre les médias, les vieilles machines à faire-croire et les nouveaux réseaux.




 

2. Méthodologie

L’observatoire croise l’analyse critique du déploiement de nouvelles formes stratégiques et sociologiques dues aux médias avec les méthodologies les plus récentes de l’analyse de données et du machine learning. Les nouvelles formes d’opinion sur le numérique, ainsi que les stratégies qui cherchent à les créer et canaliser laissent des traces. Nous les mettons au jour et les analysons.

3. Organisation

L’observatoire est constitué d’un groupe d’experts, chercheurs et praticiens, dont l’objectif est d’analyser la façon dont les acteurs de tous ordres manient l’information au service de leurs stratégies. Nous publions les articles de ceux qui souhaitent concourir à cet objectif de recherche 


Experts

xavier desmaison
Vice-président
Xavier
Desmaison
damien liccia
Vice-président
Damien
Liccia

L’Observatoire sur Twitter